A la recherche du casque au confort parfait

L’objectif permanent des designers et ingénieurs MAVIC travaillant sur les casques est la recherche du confort parfait.

Une des clés pour obtenir un confort idéal pour un casque est la réduction des points de pression et des zones d’inconfort au contact de la tête. Le but est d’obtenir un casque si confortable, qu’on oublie même qu’on le porte.

1. Tout a commencé par un peu d’anatomie…

Avant toute mise en œuvre de solution, les ingénieurs MAVIC ont cherché à mieux connaître la tête et analyser ses zones sensibles. La surface de la tête est parcourue par des artères, des veines et des nerfs (Figure 1). Autant de points et de zones sensibles à la pression que peut entraîner le port d’un casque, et par conséquence une sensation d’inconfort.

Lors de longs efforts à vélo, parfois dans des conditions météo extrêmes, ces points d’inconfort peuvent rapidement devenir très gênants et occasionner des douleurs ou des échauffements.

Afin de permettre aux cyclistes de se concentrer uniquement sur leur performance, les ingénieurs MAVIC ont décidé de tout mettre en œuvre pour identifier ces zones critiques de la tête.

Figure 1 – Localisation des artères (en rouge), des veines (en bleu) et des nerfs (en jaune).

 

En observant la répartition des artères, des veines et des nerfs, on peut facilement imaginer que certaines zones seront plus sensibles que d’autres à la pression.

2. Étude des zones d’inconfort

Afin de confronter la théorie avec la réalité, les ingénieurs MAVIC ont développé un moyen d’évaluation des zones sensibles de la tête. Il s’agit d’une coque avec une épaisseur fine, équipée de seringues avec à leur extrémité un piston, destiné à exercer localement une pression sur la tête (Figure 2).

 

Figure 2 – Dispositif de test avec pistons

 

Le système est activé grâce à un distributeur pneumatique, et un dispositif de sélection permettant de choisir facilement quels pistons actionner (Figure 3). Ce dispositif, configurable à volonté, permet par exemple de sélectionner un seul côté de la tête, une seule zone, ou même un seul point de pression.

Figure 3 – Dispositif de distribution de pression

 

Les testeurs peuvent alors indiquer, sur une échelle de sensation (Figure 6), le niveau de pression, voire d’inconfort ou de douleur, ressenti pour chacune des zones sollicitées (Figure 4 et 5). Cela a permis de dresser une cartographie précise des zones sensibles de la tête et de l’intensité de la gêne ressentie pour chaque testeur (Figure 7).

Figure 4 – Localisation des zones de pression mesurées : hémisphère droit (PD)

Figure 5 – Localisation des zones de pression mesurées : hémisphère gauche (PG)

Figure 6 – Échelle d’évaluation des zones d’inconfort

Figure 7 – Niveau d’inconfort des zones de pression mesurées

3. Réduction des points de pression

Une fois la base de données des zones sensibles finalisée avec de nombreux testeurs, les designers et les ingénieurs MAVIC ont analysé et pris en compte ces nouvelles données pour organiser les zones du casque en contact avec la tête, et ainsi éviter au maximum les zones les plus sensibles.

Le positionnement et la forme des points d’appui du casque sur la tête ont été optimisés dès la création des premières maquettes design et études CAO des casques (Figure 8).

 

 

Figure 8 – Étude CAO d’un casque MAVIC

 

Cependant, afin d’assurer une bonne tenue latérale et longitudinale du casque lors de l’effort, des zones du casque en contact avec la tête sont inévitables. Il faut alors minimiser le niveau de pression ressentie sur ces zones de contact.

La première solution qui est venue à l’esprit des ingénieurs MAVIC a été de réduire au maximum le poids du casque, ce qui a eu pour effet immédiat de réduire la pression des points de contact.

L’exemple le plus parlant dans la gamme des casques MAVIC, est le Cosmic Ultimate II (Figure 9) avec son faible poids de 210 grammes pour la taille M (54-59 cm). Sans aucun compromis sur la sécurité, puisqu’avec son poids de 210 grammes, ce casque ultra–léger satisfait les normes européenne (CE) et américaine (CPSC), cette dernière étant la plus sévère et la plus difficile à atteindre.

 

 

Figure 9 – Casque MAVIC Cosmic Ultimate II

 

4. La technologie Live Fit

Dans le but d’aller encore plus loin dans la réduction des zones d’inconfort du casque, les ingénieurs MAVIC ont créé le concept LIVE FIT !

En intercalant de la mousse uréthane LIVE FIT (XRD Poron) entre la coque en polystyrène expansé et les traditionnelles mousses de confort (Figure 10), ils ont obtenu une adaptation parfaite des zones de contact du casque avec les différentes formes de tête.

 

 

Figure 10 – Coupe du casque MAVIC Crossmax Pro équipé avec la technologie LIVE FIT

 

La caractéristique élastique du LIVE FIT, permet de se conformer facilement aux différents profils de tête (Figure 11), mais également de revenir très rapidement à son état initial, et ce, de façon durable dans le temps. Ainsi, il n’y a pas de perte d’élasticité de la mousse LIVE FIT, même après de longues sorties. Le confort des casques MAVIC équipés de la technologie LIVE FIT reste élevé durant toute la durée de vie du produit.

Figure 11 – La technologie LIVE FIT s’adapte aisément à tout type de profil

 

La structure en cellules ouvertes de la mousse LIVE FIT (Figure 12), lui confère une excellente respirabilité, ce qui garantit un séchage plus rapide des mousses de confort, qui sont positionnées entre la tête et la mousse LIVE FIT.

Figure 12 – Cellules ouvertes de la mousse XRD (LIVE FIT)

 

Une autre caractéristique importante de la mousse LIVE FIT, est sa formidable capacité à absorber les chocs, ce qui participe également à la sécurité du casque (Figure 13). Ce type de mousse est d’ailleurs largement utilisé dans les équipements de protection pour les sports de contact intenses, tel que le football américain.

Figure 13 – Comparaison d’absorption des chocs entre la mousse LIVE FIT (à droite) et la mousse EVA classique (à gauche)

Le travail des designers et ingénieurs MAVIC, associé aux excellentes caractéristiques de la technologie LIVE FIT, ont permis d’atteindre un niveau de confort élevé pour les casques MAVIC.

 

Aujourd’hui la technologie LIVE FIT est utilisée dans plus de 60% de la gamme des casques MAVIC à travers deux concepts :

  • LIVE FIT SL pour les casques de route ultra-légers de la gamme COSMIC.
  • LIVE FIT pour les autres casques de la gamme (route et VTT).